publicité
  • Après l’astucieuse collection de quincaillerie pour enfants Tibou (Lire l’article), le designer belge Quentin de Coster nous présente aujourd’hui son dernier projet avec Argand, une pièce inspirée des lampes à huile du dix-huitième siècle.

    Argand revisite le mécanisme de monte-mèche en remplaçant cette dernière par un tube en verre intégrant trois bandes LED. Elle permet ainsi de moduler l’intensité de la lumière avec poésie en fonction des besoins. Une création raffinée composée d’un pied en laiton couvert d’or rose et d’une bonbonne en verre borosilicate.

    Argand - La lampe à huile revisitée par le designer belge Quentin de Coster / prototype / Yooko

    Argand - La lampe à huile revisitée par le designer belge Quentin de Coster / prototype / Yooko

    Argand - La lampe à huile revisitée par le designer belge Quentin de Coster / prototype / Yooko

    Argand - La lampe à huile revisitée par le designer belge Quentin de Coster / prototype / Yooko

    Argand - La lampe à huile revisitée par le designer belge Quentin de Coster / prototype / Yooko

    Argand - La lampe à huile revisitée par le designer belge Quentin de Coster / prototype / Yooko

    Argand - La lampe à huile revisitée par le designer belge Quentin de Coster / prototype / Yooko

    Argand - La lampe à huile revisitée par le designer belge Quentin de Coster / prototype / Yooko
    www.quentindecoster.com

    Crédits: © Stéphanie Derouaux

     

     

     

    Posté dans :

    Les articles les plus lus :