publicité
  • Balançoire SuperSwing par Marine Peyre – de l’esquisse à la matière…

    Balançoire SuperSwing par Marine Peyre - PlayWithDesign Edition 2015 // © Akatre

    1

    / 6 images

    Dans le cadre de PlayWithDesign Edition 2015 (Lire l’article), Marine Peyre poursuit sa démarche autour de l’assise pour enfant et invente la balançoire SuperSwing, une assise suspendue qui joue avec l’espace et la matière.

    Au delà de son aspect esthétique, ludique et narratif, cette petite assise questionne le processus de création, lorsque celui ci est régi par une matière naturelle et le travail de la main.

    Balançoire SuperSwing par Marine Peyre - PlayWithDesign Edition 2015 / Yookô Network

    L’objectif du projet SuperSwing est d’inverser les rôles. Le coussin qui, habituellement se pose, s’intègre ici dans le support, la matière de la structure définit alors un nouveau motif de matelassage et génère un nouveau confort. La balançoire nécessite un double fond dans lequel l’élément souple va être emprisonné et compressé.

    Sur le dessin cela semble simple, pour l’artisan cela est une réelle expérimentation. Pas de commande numérique à l’appui, seulement un savoir faire ancestral capable de retranscrire en volume une esquisse, avec des outils de mesure simples et surtout une capacité d’écoute des souhaits du designer. Une distance s’impose alors entre l’esquisse première et le hasard de la main, les formes seront forcement légèrement modifiées et la matière donnera une vie au projet, que le logiciel 3D n’aurait pu anticiper.

    Quel type de tressage? plein, ajouré, aléatoire? L’artisan vannier, loin de l’industrie, évolue au fil de son projet, se questionne et trouve les réponses, pas à pas, au cours de la fabrication.
    La question n’est pas seulement esthétique, elle définit aussi le temps de travail et de fait la viabilité économique de l’objet.

    Balançoire SuperSwing par Marine Peyre - PlayWithDesign Edition 2015 / Yookô Network

    Si pour la vannerie de Villaines, cet échange enrichissant a permis de remettre au goût du jour certains points de tressage alors oubliés, la définition d’un ‘process de production‘ semble peu probable dans la mesure où le facteur temps est incompressible par rapport au travail de la main.

    Fabriqué en France dans une coopérative agricole dotée d’un savoir faire exceptionnel, Super Swing s’élève dans la sphère de la haute couture de l’osier, loin, par ses finitions et son coût de fabrication, des produits en osier asiatiques qui emplissent les grandes enseignes.

    L’objet reste alors une pièce en série limitée. SuperSwing, tressée pendant 50 heures, questionne cette limite.

    Retrouvez Marine Peyre dans notre espace Yookô Network et sur son site:

    www.marinepeyre.com

    Posté dans :

    Les articles les plus lus :