publicité
  • Collection de mobilier Insulaire

    Projet Ameublement VIA 2014 - Collection Insulaire par numéro 111 // © numéro 111 Paravent de Collection Insulaire par numéro 111 // © Colombe Clier

    1

    / 6 images

    A l’occasion du dernier salon Maison & Objet, le VIA présentait son Programme Ameublement 2014 attribué au trio stéphanois de Numéro 111: Sophie Françon, Jennifer Julien et Grégory Peyrache. Une aide à la création singulière qui entre réflexions prospectives, recherches sur les nouveaux modes de vie contemporain et travail autour de process de fabrication et matériaux innovants, invite designers et/ou architectes d’inte?rieur à créer une composition d’objets et de mobilier cohérente et harmonieuse, en rapport avec l’espace.

    Le salon comme une i?le au sein de l’environnement domestique : c’est l’ide?e a? partir de laquelle nume?ro 111 a e?labore? son projet. Le trio s’est interroge? sur la place de cet espace au sein de l’habitat. A côté de la cuisine perçue comme un lieu de convivialite?, il envisage le salon davantage comme une bulle d’intimite?, un espace dans l’espace ou? le mobilier joue un ro?le structurant. Le salon n’est plus le lieu ou? l’on rec?oit, celui de la repre?sentation sociale, mais le lieu de la famille et des proches de?die? au repos et a? la de?tente.

    Projet Ameublement VIA 2014 - Collection Insulaire par numéro 111 / Mobilier / Yooko / Maison & Objet 2014

    Leur programme propose diffe?rentes expe?riences de confort et d’usage. L’une, plus structure?e, se de?roule autour du canape?. L’autre, plus de?contracte?e, est propice a? une grande liberte? de mouvement lie?e a? la vie au sol. Le tapis, conside?re? comme un ve?ritable meuble, devient alors l’e?le?ment central autour duquel s’articule l’espace. C’est une alternative a? la configuration classique fauteuils-table basse. Ce tapis se compose d’une partie en rotin laque? faisant office de plateau et d’une partie confortable et e?paisse, en textile et mousse, inspire?e du tatami japonais. Des coussins de sol viennent s’y positionner et s’utilisent tour a? tour comme repose- te?te, appuie-dos ou assise selon la position de leur anse.

    Projet Ameublement VIA 2014 - Collection Insulaire par numéro 111 / Mobilier / Yooko / Maison & Objet 2014

    Trois pie?ces font la liaison entre la vie au sol et le niveau du canape? : deux tables volantes et un luminaire. Le plateau supe?rieur de chaque table s’enle?ve pour servir au sol ou sur le divan. L’abat-jour de la lampe coulisse sur une tige en bois afin de produire une lumie?re rase assez intime ou, dans sa version lampadaire, un e?clairage de liseuse. Avec ses coussins charnus et sa banquette aux ge?ne?reuses dimensions, le divan, en forme de me?ridienne, renvoie l’image d’un confort tenu. Il peut accueillir confortablement trois personnes. Enfin, le paravent de?limite le territoire du salon sans le fermer. Sa partie pleine joue un ro?le d’isolation acoustique et offre une grande poche de rangement.

    Projet Ameublement VIA 2014 - Collection Insulaire par numéro 111 / Mobilier / Yooko / Maison & Objet 2014

    Côté matériau, Numéro 111 a fait le choix du rotin: re?sistant au choc, imputrescible, et quasiment inde?formable une fois mis en forme, il est également très léger ce qui permet d’e?laborer du mobilier facile a? de?placer. Décliné en courbes douces, il structure les pièces et leur donne une élégante dimension graphique.

    Parmi nos coups de coeur, le canapé en forme de méridienne, conçu pour être vu de tous les côtés, ou encore la lampe et son abat-jour mobile particulièrement fonctionnel, quel que soit le scénario de vie.

    Une collection remarquable où l’on retrouve l’écriture poétique et raffinée de Numéro 111. Et si vous souhaitez en savoir plus leur travail passé, découvrez la petite interview du trio parue il y a quelques jours dans Yookô…

    numero111.com

    www.via.fr

     

     

     

    Posté dans :

    Les articles les plus lus :