publicité
  • Design, architecture et éducation – l’exemple de l’ISEP par Fabrice Socha de l’agence SCAU

    Design, architecture et éducation - l'exemple de l'ISEP par l'agence SCAU Fabrice Socha // © Marine Peyre

    1

    / 2 images

    Evolution de l’aménagement mobilier dans le cadre du système éducatif à travers le projet de l’ISEP – Institut supérieur d’électronique de Paris – qui forme des ingénieurs dans les domaines des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

    Grande Ecole Supérieure, l’ISEP installe son nouveau campus à Issy les Moulineaux dans le bâtiment de Lorette, réhabilité par le chef de projet de l’agence d’architecture SCAU Fabrice Socha, qui, en étroite collaboration avec Christophe Chaboche, secrétaire général de l’institut, projette un aménagement mobilier innovant et singulier.

    La salle de lecture, située dans l’ancien cloître du bâtiment, est entièrement construite à partir du système d’assise modulable BFLEX de la designer Marine Peyre, et pose donc la question de la relation entre mobilier, contenus éducatifs et nouvelle ergonomie du travail. Question à laquelle Fabrice Socha et Christophe Chaboche nous répondent.

    Pourquoi avoir choisi un système d’assise modulable pour un espace de lecture?
    Quelles sont les évolutions ergonomiques et fonctionnelles par rapport à la manière de lire?

    Fabrice Socha: L’espace de lecture de l’ISEP est un lieu collaboratif où l’on se réunit et où l’on entre en interaction, loin d’un espace de lecture dit classique. Les élèves animent ce lieu et les professeurs deviennent, dans cet espace partagé, facilitateurs dans l’échange de connaissances entre les élèves. Le design du mobilier doit être simple et polyvalent pour permettre de personnaliser des lieux conviviaux et d’élargir le répertoire des fonctionnalités des espaces ouverts. La flexibilité de l’agencement permet alors à chacun de s’approprier son propre territoire et de se révéler aux autres.

    A l’ère de la société d’information, l’individu est amené à utiliser davantage les technologies numériques. La pratique de la lecture numérique doit pouvoir se faire dans des conditions de travail les moins contraignantes avec la plus grande mobilité possible. Le design du mobilier doit s’adapter aux usages multiples suivant le support considéré (tablette PC, liseuse, portable).

    Christophe Chaboche: La modularité était essentielle dans ce lieu devant servir dans plusieurs configurations. Le déplacement du mobilier doit pouvoir se faire rapidement. Il doit pouvoir être stocké dans la pièce, se gerber ou s’emboiter sans effort pour libérer l’espace en 30 minutes. La fonctionnalité liée à la légèreté permet également de disposer rapidement les espaces de travail des élèves par eux mêmes, en petits groupes, demi cercle, ou à l’inverse en face à face à 3 ou 4, avec ou sans les tables. Les positions de travail ou de lecture peuvent alors s’adapter à chacun, à califourchon, en tailleur, adossé, etc… On peut ici parler d’une nouvelle ergonomie de travail.

    Design, architecture et éducation - l'exemple de l'ISEP par l'agence SCAU Fabrice Socha / par MArine Peyre / Yookô Network

    Comment envisager vous la confrontation entre le design et l’architecture du lieu?

    Fabrice Socha: La transformation du cloitre en salle de lecture ne s’est pas fait sans difficulté d’un point de vue architectural. Autant ces lieux ont des points communs évidents, et notamment leur caractère introspectif, autant ils se distinguent. Cependant, à la demande de l’ISEP, le lieu a été réinterrogé pour permettre de nouvelles fonctionnalités. La réflexion de cet espace multi-usage a permis de retrouver des points de convergence du lieu originel, notamment en créant un espace dédiée aux échanges et à la créativité, dans un lieu d’habitué. Concept qui va bien au-delà d’une simple salle de lecture.

    Christophe Chaboche: Il était important que ce lieu chargé d’Histoire, puisse continuer à vivre dans une quiétude propice à la lecture, à l’apprentissage et à la transmission des savoirs. A l’appel des couleurs très estompées et de la rotondité des arches, qui formaient l’ancien cloître ainsi que le plafond à double courbure, construit lors de la rénovation de l’immeuble, répondent un mobilier très coloré et très anguleux symbolisant les domaines d’enseignement des disciplines enseignées à L’ISEP.

    Projet novateur et visionnaire, l’ISEP à travers ce nouveau campus, remet en question la vision classique de l’apprentissage et interroge sur la relation intrinsèque entre la qualité de l’environnement de travail et la transmission de la connaissance. Un bel exemple qui pourrait nourrir la réflexion de l’ensemble du système éducatif.

    www.isep.fr
    www.scau.com

    Propos recueillis par Marine Peyre. Retrouvez la designer dans notre espace Yookô Network et sur son site:

    www.marinepeyre.com

    Posté dans :

    Les articles les plus lus :