publicité
  • Banc / banquette de Ditte Hammerstroem - Side by Side - 2014 // © Jeppe Gudmundsen-Holmgreen / art design en édition limitée / Yookô

    Exposition Ditte Hammerstroem – For the love of detail

    à la Galerie Maria Wettergren > 14 mars

    La galerie Maria Wettergren, caisse de résonance du design scandinave à Paris, présente jusqu’au 14 mars prochain l’exposition For The Love of Detail par l’artiste designer danoise Ditte Hammerstrøm.

    Diplômée de la Danish Design School en 2000, Ditte Hammerstrøm dirige son propre studio à Copenhague depuis 2000. Considérée comme une pionnière majeure dans le renouveau du design scandinave, elle n’a eu de cesse depuis d’introduire dans le design une approche ouvertement féminine, défiant ainsi ce qui était et reste encore un champ dominé par les hommes. Son point de départ: le détail.

    Un détail peut-il constituer l’élément fondamental? Cette hypothèse à première vue paradoxale représente l’un des piliers majeurs du design de Ditte Hammerstroem. L’exposition se concentre sur le rôle joué par le détail à la fois dans le processus créatif d’une forme et d’autre part comme véhicule d’une émotion. Les pièces exposées révèlent cette importance du détail, non comme un ajout superficiel à une structure déjà existante mais au contraire comme un déclencheur de nouvelles formes, fonctions et émotions. Son fil rouge: l’utilisation de la corde sous différentes formes pour  contenir, structurer ou simplement suggérer un univers plus poétique.

    #1 Banquettes Side by Side – Low Mohair / Table-bench / High Wool – Edition limitée à 8 exemplaires (2014)
    Trois pièces à combiner ou à utiliser séparément et offrant une approche sculpturale de la garniture, et un petit coup de coeur pour la version Low Mohair dont l’assise est composée de 203 balles de mousse, chacune couverte l’une après l’autre d’un somptueux mohair.

    Ditte Hammerstroem - Side by Side - 2014 // © Jeppe Gudmundsen-Holmgreen

    #2 Banc (2014) et chaise (2010) Out of Focus
    Un travail sur la répétition, un jeu sur l’illusion où quatre chaises archétypales en acier laqué blanc se mélangent pour ne faire plus qu’un.

    Ditte Hammerstroem - Out of Focus Bench & chair - White lacquered metal // © Jeppe Gudmundsen-Holmgreen

    #3 Bunch of Boxes – 2008
    Un cabinet suspendu, épuré à l’extrême pour ne garder que l’essentiel, les espaces de rangement.

    Ditte Hammerstroem - Bunch of Boxes, 2008 Lacquered MDF wood and rope / art design en édition limitée / Yookô

    Ditte Hammerstroem – Bunch of Boxes, 2008 – Lacquered MDF wood and rope // © Jeppe Gudmundsen-Holmgreen

    #4 Wall Stools (2006) et Small Tall Stools (2007)
    Inspirés de l’artisanat japonais, les détails de ces tabourets sont ici cachés dessous la structure et peuvent être ressentis au toucher.

    Ditte Hammerstroem - Small Tall Tools et Wall Tool // © Jeppe Gudmundsen-Holmgreen

    #5 Bronze Chair – 2014
    Un travail au tour de l’effet du temps, symbolisé par l’oxydation du matériau utilisé offrant de nombreux détails forcément propores à chaque pièce.

    Ditte Hammerstroem - Bronze Chair, 2014 Bronze / Chaise Art design en édition limitée / Yookô

    Ditte Hammerstroem – Bronze Chair, 2014 – Bronze // © Jeppe Gudmundsen-Holmgreen

    Galerie Maria Wettergren
    18, rue Guénégaud
    75006 Paris

    www.mariawettergren.com

    www.hammerstroem.dk

    Posté dans :

    Les articles les plus lus :