publicité
  • Exposition Homework – Portraits de designers #4

    Philippine Lemaire - portrait et lampe Flip en collaboration avec Emilie Colin Garros // © David Riss

    1

    / 11 images

    Dernière ligne droite pour découvrir Homework, une école stéphanoise, prolongée à la Cité du Design de Saint-Etienne jusqu’au 25 mai 2014 (Lire l’article)… Après Jean-Sébastien Poncet Numéro 111, et Rémi Bouhaniche, découvrez aujourd’hui le portrait d’un autre des designers locaux présentés au sein de l’exposition: Philippine Lemaire

    Portraits de designers #4: Philippine Lemaire

    Philippine Lemaire - portrait et lampe  Flip en collaboration avec  Emilie Colin Garros / Exposition Homework Cité du design de Saint-Etienne / Yooko Network

    Comment définiriez-vous votre vision du design ? Quelle est votre philosophie de travail ? Lequel de vos objets incarne le plus cette philosophie ?

    De manière générale, j’essaie le plus souvent de réaliser un projet simple, rationnel mais singulier. La notion d’usage est très présente dans mon travail. J’aime que les objets offrent une certaine liberté. La table Itisy éditée par Cinna en est une belle illustration. De part ses plateaux articulés, elle s’adapte aux différents espaces et aux différentes situations. (Lire l’article consacré paru dans Yookô)

    Philippine Lemaire - Table Itisy pour CInna / Exposition Homework Cité du design de Saint-Etienne / Yooko Network

    Pourquoi avoir choisi de développer votre activité dans la région ?

    La région Rhône-Alpes est un terreau précieux pour notre travail car elle possède une grande richesse de savoir-faire grâce à un très large réseau d’entreprises. Lors de mes différentes collaborations, j’ai constaté que la proximité immédiate facilitait les échanges et créaient de véritables liens.

    Philippine Lemaire lampePhilippine Lemaire - Coulisse  / Exposition Homework Cité du design de Saint-Etienne / Yooko Network

    À quelle échelle s’étend votre réseau de partenaires, collaborateurs, clients ? De quelle façon articulez-vous ces différentes échelles dans votre travail (déplacements, travail à distance, événements…) ?

    Mon réseau de travail est assez vaste. Il peut s’agir d’échanges de proximité ou alors s’étendre à une échelle plus large. J’apprécie le fait de pouvoir travailler à distance car cette mobilité nourrie ma réflexion. Il me semble important de pouvoir donner de la visibilité le plus largement possible à notre travail.

    Philippine Lemaire - En Cage pour Saint Louis  en collaboration avec  Emilie Colin Garros  / Exposition Homework Cité du design de Saint-Etienne / Yooko Network

    Posté dans :

    Les articles les plus lus :