publicité
  • Les Cosmogonies – Structures lumineuses modulaires par Victoria Magniant & Antoine Pradels

    Les Cosmogonies - Structures lumineuses modulaires par Victoria Magniant & Antoine Pradels // © Paperwork

    1

    / 8 images

    Structures lumineuses à la fois légères et modulaires, Les Cosmogonies ont été pensées dès 2012 par le duo Victoria Magniant et Antoine Pradels. Inspirées par la simplicité de l’architecture traditionnelle japonaise, elles étaient présentées le mois dernier à Paris sur Now! le Off à l’occasion de la Paris Design Week.

    Les Cosmogonies - Structures lumineuses modulaires par Victoria Magniant & Antoine Pradels / Now! le Off - Paris Design Week 2014 / Yookô

    Le principe: des modules polygonaux en bois habillés de papier et intégrant un éclairage leds. Les modules – maintenus grâce à des aimants intégrés dans leur ossature – peuvent étre assemblés librement pour composer sa propre sculpture lumineuse, en jouant sur la forme, les associations de couleurs…

    Un concept qui permet d’intervenir sur des projets à échelles variées, aussi bien dans les lieux publics que dans les espaces privés. Chaque installation est alors une oeuvre unique, une nouvelle fac?on de recomposer l’espace de maniére informelle et fluide.

    Déclinées en suspensions, plafonniers ou appliques murales, Les Cosmogonies sont proposées dans une large palette de papiers japonais, filigranés, translucides ou opaques.

    Pour l’événement, le tandem créatif a également présenté des Cosmogonies en taule perforée conçues pour des installations en extérieur.

    Les Cosmogonies - Structures lumineuses modulaires par Victoria Magniant & Antoine Pradels / Now! le Off - Paris Design Week 2014 / Yookô

    www.paperwork.fr

    Posté dans :

    Les articles les plus lus :