publicité
  • Nami, enceintes haute-couture par Adeline Caudrelier

    Enceintes Nami - Design Adeline Caudrelier - James Dyson Award 2011 // © Adeline Caudrelier

    1

    / 4 images

    Tout comme Paul Menand et sa chaise Triplette présentée la semaine passée, Adeline Caudrelier a été sélectionnée parmi les dix meilleurs projets nationaux par le jury français du James Dyson Award 2011, pour son poétique projet d’enceintes Nami.

    Le concept: un cornet plissé équipé d’un capteur de flexion qui permet à l’utilisateur de faire varier l’intensité sonore: lorsque le cornet est  replié, le son est muet, lorsqu’il est grand ouvert, l’enceinte développe sa pleine puissance. Muni d’un dock iPod, Nami peut aussi se connecter directement via câble.

    Avec Nami, qui signifie ‘Onde’ en japonais,  Adeline Caudrelier casse les codes du genre et propose une vision très haute couture de l’enceinte à travers un travail qui met en exergue toute la finesse de l’Art du pli… Ondes sonores et ondes textiles convergent alors dans ce projet qui proposent un nouveau scénario d’usage aux inspirations féminines rafraîchissantes, qui se font plutôt rares dans le monde du high-tech…

    adelinecaudrelier.carbonmade.com

    www.jamesdysonaward.org

    Posté dans :

    Les articles les plus lus :