publicité
  • PlayWithDesign investit le design pour enfants sur le salon Playtime Paris

    PlayWithDesign – L’évenement design pour enfants sur le salon Playtime Paris

    1

    / 11 images

    Playtime Paris, le fameux salon dédié aux univers de l’enfant, du junior et de la future maman, s’ouvre au design avec PlayWithDesign, un événement né du désir d’offrir de nouvelles sources de réflexion sur l’univers du design pour enfants.

    Dix designers, sous la coordination d’Isabelle Poulet et la direction artistique de Marine Peyre et Marie Czapska, apportent leur regard personnel. Le thème de cette première édition:  le jeu sous toutes ses formes – avec le corps, l’espace, les volumes, les matières, etc…-

    La société française Confort Mousse, partenaire de PlayWithDesign, a défini les contraintes techniques auxquelles chacun des designers retenus devait se soumettre, afin d’exploiter les possibilités de ce matériau. Quant à la société française Griffine Enduction, elle est également associée à la réalisation des prototypes, et en assure la finalisation grâce à ses tissus enduits.

    Yookô, soucieux de soutenir les initiatives participant à l’enracinement du design dans les espaces où il reste parfois encore marginalisé, est heureux de s’associer à cette première édition de PlayWithDesign Paris qui se tiendra du 26 au 28 janvier prochains au Parc Floral.

    Entretien et réflexions autour de l’univers du design pour enfants avec Marine Peyre, directrice artistique de PlayWithDesign…

    #1  D’où est né votre désir d’aller investiguer le terrain du design pour enfants? 

    Dans ma logique de création, l’aspect ludique et modulaire est un parti pris de réflexion, de fait l’ouverture sur le domaine du design pour enfant est une suite logique à ma démarche, en particulier au niveau des systèmes d’assises.

    J’ai commencé à expérimenter cette piste de travail l’année dernière avec les modèles Boa-Boa et Flower Pouf, qui reprennent les principes d’emboîtement ludiques de mon mobilier BFLEX, dans une ergonomie plus adaptée à celle de l’enfant, et en utilisant des matériaux plus tactiles … Ces modèles ont été présentés sur le salon PlayTime en janvier 2012, ce qui a permis de se rendre compte que la demande en ce domaine était réelle, tant au niveau du particulier que des collectivités , et plus particulièrement pour des espaces de ventes spécifiques à l’enfant (prêt à porter par exemple) qui sont en recherche de mobilier à la fois adapté à l’enfant et original.

    #2 Comment s’explique la marginalité du design dans le monde de l’enfant, dans des lieux aussi essentiels que les crèches, les écoles, les hôpitaux, les musées…? 

    A mon sens l’offre de mobilier design n’est pas encore facilement assimilable. D’une part, car  les contraintes de fabrication et de normes par rapport au mobilier de collectivité refroidissent les créateurs, d’autre part car les éditeurs de mobilier design n’ont que très peu investi ce domaine.

    En effet, le design pour enfants s’assimile rapidement à la réduction d’échelle des ‘icônes du design, et les marques spécialisés de qualité sont très peu représentées dans les points de vente design. Il n’y a pas vraiment de demi-mesure, on passe de la mini chaise Pantone à la gamme Ikéa, ou au mobilier de collectivité très basique … le marché est donc à prendre mais avec la contrainte d’une gamme de prix attractive et de matériaux normés pour les collectivités… car même si l’on dépense pour l’enfant on dépense moins que pour l’adulte. Ce qui est logique puisque l’on se pose la question de la pérénité de l’objet…

    #3  Que peut apporter très concrètement le design en terme d’aménagement dans le monde de l’enfant?

    Comme dans le monde de l’adulte, le design ouvre un rapport qualitatif à l’environnement immédiat, en terme de fonctionnalité, d’esthétique, de culture. Amener le design dans le monde de l’enfant, c’est à la fois répondre à ses besoins en terme d’usage et d’imaginaire, mais également participer à son ouverture culturelle sur le monde des formes, de le situer dans son époque, l’innovation et la modernité.

    #4  Comment s’est effectué le choix des designers? Comment ont-ils réagi à l’annonce de ce projet?

    Le choix des designers s’est effectué par rapport à une recherche de sensibilité, d’approche globale généreuse pouvant s’adapter à l’univers de l’enfant. Nous avons privilégié des designers qui n’avaient pas forcement travaillé sur le domaine de l’enfant mais dont les créations pouvaient laisser entendre un regard tantôt ludique (FX Ballery), tantôt poétique (Constance Guisset), tantôt innovant et fonctionnel (Studio Nocc). Nous voulions également mélanger les générations pour créer un ‘team’ pouvant proposer des approches complémentaires en terme de logique esthétique et de production.

    De ce fait la générosité et la simplicité de mise en oeuvre des projets  d’Abdi Abdelcader, Mathilde Bretillot ou encore Charles Bové cohabitent avec des dessins plus issus d’un design numérique chez Amaury Poudray ou Studio Nocc… Le rapport à la nature est également présent avec le projet d’Alexis Tricoire…Celui à l’espace avec Les M. …

    Tous les designers ont réagis de manière très positive au projet et à la thématique, le monde de l’enfant rappellant peut être à soi même son propre imaginaire et la légèreté qui en découle…

    Ce projet a semblé apparaître comme un terrain de jeu également pour les designers!

    Les projets présentés:

    Abdi Abdelkader  – LA SMALA
    Alexis Tricoire – THE LUCKY CLOVER
    Amaury Poudray –  2050
    Charly Bové – ORIGAMINO
    Constance Guisset – REVER LES NUAGES
    Fx Balléry – ZOESAURUS
    Les M Design Studio – POOL
    Ludovic Renson  MARELLE
    Mathilde Brétillot – COCOON
    Studio Nocc – CUISENAIRE

    www.playtimeparis.com/playwithdesign

    Rencontre avec Marine Peyre, directrice artistique
    Posté dans :

    Les articles les plus lus :