publicité
  • Rencontre avec Ann Grim pour le projet pour enfants l’Histoire Sans Fin

    Rencontre avec Ann Grim pour le projet l'Histoire Sans Fin pour PlayWithDesign #3 // © Ann Grim

    1

    / 5 images

    Sélectionnée pour participer à l’édition #3 de PlayWithDesign avec l’Histoire Sans Fin, l’artiste/designer Ann Grim nous livre aujourd’hui ses réflexions sur son travail pour ce projet singulier…

    Parlez-nous tout d’abord un peu de ce projet…

    AG: Avec L’Histoire Sans Fin je propose un jeu pour les enfants autour de la transmission du savoir-faire Français. A l’ère ou tout est dématérialisation et pulsions, il me paraît important de développer l’abstraction chez l’enfant. Leur donner le temps de rêver et les inciter à produire par eux-mêmes.

    L’empathie est au centre du processus de création. J’explore un monde à la dérive et tend la main à la réconciliation entre savoir-faire et transmission. Au rythme du jeu des ‘petits papiers’ ou du ‘cadavre exquis’, les enfants pourront participer eux-mêmes à la forme finale de l’oeuvre.

    Rencontre avec Ann Grim pour le projet l'Histoire Sans Fin pour PlayWithDesign #3 / Salon Playtime Paris / Yookô Network

    Comment pensez-vous les objets que vous concevez ?

    AG: Il est pour moi primordial d’injecter une notion d’utilité plus juste ; centrée sur l’épanouissement intellectuel, le bien être, la transmission des savoirs, la bienveillance… Il s’agit donc d’une pensée émotionnelle voire instinctive qui donne l’impulsion aux formes que je peux concevoir.

    Quel est le rêve d’enfant que vous aimeriez vous voir confier ?

    AG: Il y en a 1000 ! J’ai un univers rétro futuriste où la démesure et l’extraordinaire priment. Peu importe le sujet, tout m’a toujours semblé intéressant dès lors qu’il y a un savoir-faire et une sensibilité d’exception. Moins il y a de contraintes mieux c’est…

    Que souhaitez-vous apporter au design ?

    AG: Beaucoup d’empathie, de la surprise et une vision.

    Etes-vous un designer d’aujourd’hui ou de demain ?

    AG: D’hier pour aujourd’hui et demain j’espère…

    La conception d’un objet en osier vous a-t-elle demandé une démarche particulière ?

    AG: L’osier est un matériau qui m’était peu familier. J’ai donc d’abord cherché à comprendre sa dualité (résistance vs délicatesse) puis a comprendre le savoir-faire. C’est simplement après m’être plongée dans ces recherches que j’ai pu entamer un processus de création.

    Ann Grim a grandi entre Buenos Aires, Paris, le Cap, Montevideo et Londres puis a choisi de vivre et de travailler à Paris. Ses oeuvres sculpturales jouent sur de nombreuses métaphores symboliques et d’intuition pour livrer un message tout à fait engagé. Tel un exercice de pensée contemplative, le corps du travail d’Ann Grim tisse un lien social, culturel et urbain.

    Retrouvez Ann Grim dans notre espace Yookô Network et sur son site:

    www.anngrim.com

    Posté dans :

    Les articles les plus lus :