publicité
  • Retour sur Révélations #2 – la première Biennale des métiers d’art et de la création

    Tableaux, bancs et table à base de panneaux imprimés numériquement par A+B Forme et Matière // © William Béchet, Yooko

    1

    / 11 images

    Second volet aujourd’hui de notre focus dédié à la première Biennale Révélations des métiers d’art et de la création.

    Partenaire média de l’événement, Yookô vous dévoile ses derniers coups de coeur découverts sur l’événement qui s’est tenu au Grand Palais à Paris du 11 au 15 septembre dernier… (Lire la première partie de l’article)

     

    #1 Chavane et Czarnecka, un duo de plasticiens qui décline son savoir-faire sur des panneaux imprimés numériquement sur aluminium brossé puis vernis. Collection de tableaux, bancs et tables par (a+b) Forme et Matière.

     

    #2 Le fruit d’une expérimentation en collaboration avec le Centre International d’Art Verrier (CIAV) de Meisenthal. Une association singulière entre un vase de forme archétypale et un verre à eau basique transformé en une lampe de type baladeuse. Vase Bulb de David Dubois pour Bernard Chauveau Editeur.

     

    #3 Un bureau en sycomore aux lignes dépouillées qui dévoile avec raffinement ses différents espaces de rangement grâce à une feuille de bois souple, technique mise au point au sein de l’atelier Avenel. Bureau à effeuiller par Ludovic Avenel et Charlotte Juillard.

     

    #4 Esprit à la Tim Burton pour cette pièce déstructurée en composite, qui revêt une parure graphique élégante et soignée. Chaise Mimosa de Chantal Saccomanno et Olivier Dayot.

     

    #5 Poétique à souhait, l’une des pièces phares du salon, présentée sur le stand de la Norvège, l’invitée d’honneur de cette première édition. Sculpture en verre soufflé The Woods par Andreas Engesvik.

     

    #6 L’excellence dans l’art de la marqueterie pour cette création inspirée des longboards hawaïens. Banc Venice de Jean-Marc Gady – Conception Craman-Lagarde pour Fort Royal.

     

    #7 Une sculpture en porcelaine tout en rondeur qui n’est pas sans rappeler l’univers de l’artiste Yayoi Kusama. Sculpture de la série A form Containing Absurdities d’Harumi Nakashima pour la la galerie Nec Nilsson et Chiglien.

     

    www.revelations-grandpalais.com

     

    Posté dans :

    Les articles les plus lus :